La Reine des Truites ! l'album de l'été, par Sandrine Bonini & Alice Bohl



en librairie le 15 juin - commander le livre
Oyez oyez ! Voici venir LE livre de votre été !
Si, si, bientôt, il fera beau, bientôt, le temps des vacances viendra... Et là, ce sera le moment idéal pour vous plonger dans l'histoire et les illustrations de La Reine des Truites de Sandrine Bonini & Alice Bohl.

C’est l’été. Ismaël et sa grande sœur Suzanne veulent se baigner dans la rivière, mais ils se heurtent aux sentinelles de la Reine des Truites, qui interdit toute baignade. Très impressionnés, les enfants devront essayer de surmonter leurs peurs. Car, derrière sa couronne de feuilles, la reine des truites cache peut-être un secret qu’elle n’a pas du tout envie de voir découvrir… Truites et Capricornes arriveront-ils à transformer leur rivalité en amitié, grâce à la nature, surprenante, belle et généreuse, et à s’enrichir de leurs différences, pour enfin jouer ensemble et profiter de l’été ?

Ce livre illustré nous fait partager les aventures d'une bande d'enfants à la campagne. Le texte de Sandrine Bonini, entièrement dialogué, nous plonge avec beaucoup de fraîcheur et de tendresse dans le quotidien de ces enfants, et le travail délicat d'Alice Bohl, ode à la nature et à l'enfance, rend ces personnages aussi vrais qu'attachants.

Cette jolie histoire estivale, qui ne manquera pas rappeler à nombre d’entre nous des souvenirs d’enfance, se présente sous une forme originale, mêlant saynètes et pleines pages illustrées, avec des codes couleur pour les dialogues.
Lecture à partager, à déguster à voix haute ou à lire tout seul en suivant la jolie police de caractère ronde et délicate, vous allez sourire, rire, trembler, et vous amuser avec Ismael et sa sœur Suzanne...

Sandrine Bonini est diplômée des Arts décoratifs de Paris. Elle a travaillé pour le cinéma d'animation avant de se tourner vers l'illustration jeunesse et adulte. Auteur et illustratrice, elle publie notamment chez Autrement, l’École des Loisirs, ou Sarbacane. Chez Grasset-Jeunesse, elle a illustré Vladimir et Clémence, roman de Cécile Hennerolles, et écrit le texte de La reine des truites, illustré par Alice Bohl.
Alice Bohl a grandi dans le Var. Après un an à Met de Penninghen, elle obtient en 2004 le diplôme des Beaux-Arts de Marseille en art vidéo, et, en 2007, celui de l'Ecole des Métiers du Cinéma d'Animation d'Angoulême. Elle a réalisé des courts métrages d'animation dont certains ont été primés en festivals internationaux. Elle travaille actuellement à la création de livres pour la jeunesse.


Merci ! ❤

Hugo de la Nuit, le nouveau roman de Bertrand Santini conquiert son public à toute allure, comme le montrent les retours de bloggeurs, qui se multiplient sur le Net !


Ce matin, nous avons eu le plaisir de recevoir 3 avis importants pour nous, de lecteurs de la première heure de Bertrand Santini :

La Bibliothèque de Noukette : "ENCORE ! J’en veux ENCORE…!! Lu d’une traite, Hugo de la nuit va devenir ma nouvelle botte secrète pour faire tomber dans la marmite de la bonne – très bonne – littérature jeunesse tous ces élèves qui disent ne pas savoir quoi lire tout en espérant secrètement croiser la route de ce roman « différent » qui comblera leur imaginaire…"

D’une berge à l’autre : "Il n’épargne pas ses jeunes lecteurs, c’est une marque de respect je trouve. La marque d’un auteur à part dont chaque nouveau livre démontre une capacité de renouvellement sidérante. Un auteur dont l’écriture me touche particulièrement et qu’il serait scandaleux de ne pas découvrir au plus vite, j’espère que le message est passé."

Bar à BD : "Je m’appelle Pierre et j’ai 12 ans. J’ai lu tous les livres de Bertrand Santini et celui-là est sans doute le meilleur…."

La revue de presse complète, c’est par ici.

Merci !

Un été crème glacée... le nouvel album de Peter Sís


en librairie le 25/05/16 - commander le livre

L'été sera bientôt là... et avec lui, le nouvel album de Peter Sís !

« Cher grand-père, l’été se passe très bien. Je suis très occupé. Mais ne t’inquiète pas, je n’oublie pas d’apprendre des nouvelles choses. Je lis chaque jour. Je révise mes mathématiques. Et j’étudie aussi l’histoire du monde ! »

Peter Sís, célèbre pour ses albums fourmillant de détails qui s’attachent souvent aux voyages et aux grands explorateurs, part ici à la découverte de l’un de ses plaisirs de l’été préféré : les crèmes glacées…

Jouant, comme à chaque nouvel album, avec le style et les frontières du documentaire, Peter Sís nous montre avec beaucoup d’humour que l’on peut autant apprendre que se régaler avec les crèmes glacées !!! Parfums, invention, histoire, spécificités… il nous emmène dans un tour du monde des glaces, aussi surprenant et instructif que savoureux. Un bel album aux couleurs fraîches, à savourer tout l’été !

Peter Sís, peintre, illustrateur, écrivain et cinéaste, a grandi à Prague où il a suivi les cours de l’Académie des Arts Appliqués. Après des études au Royal College of Art à Londres, il s’est installé aux États-Unis. De renommée internationale, il vit dans l’état de New York avec sa femme et leurs deux enfants. Ses albums ont reçu de nombreux prix, comme le prestigieux Prix Andersen récompensant l’ensemble de son œuvre lors de la Foire de Bologne 2012, le Prix Sorcières pour Madlenka (Liste de l'éducation nationale, cycle 2), la mention spéciale du Salon de Montreuil pour Les trois Clés d’or de Prague (Liste de l'éducation nationale, cycle 3) le Grand Prix de la Foire de Bologne (catégorie non-fiction) pour L’Arbre de la vie, Charles Darwin, et Le Mur, mon enfance derrière le rideau de fer, a notamment reçu la prestigieuse médaille Caldecott aux États-Unis.

"‘This book is fabulous for teachers introducing a unit on letter writing or research skills. The facts about how ice cream was invented are interesting and presented in a cartoonlike manner that children will find entertaining. Sís’s illustrations are done in a beautiful rainbow of watercolor, making readers feel the warmth of summer and the cool delight associated with this delicious treat. Children will love finding all of the ways that ice cream is incorporated into each picture … A great choice as a tool for teaching or simply as an enjoyable read.’ —Starred, School Library Journal"
Cliquez ici pour découvrir une petite revue de presse de la version originale américaine ICE CREAM SUMMER.

ON EN PARLE :
Mya's books :  "Un album original, amusant et gourmand qui sent bon les vacances d'été !" Les Lectures de Martine : "Un sympathique documentaire et une belle leçon d'Histoire, comme on aimerait tous en apprendre !"


 



C'est ce samedi, et c'est à Aix : rencontre avec Bertrand Santini à La librairie de Provence



C'est rare, ça se savoure, on en profite...  : samedi 14 mai, cours Mirabeau à Aix en Provence : rencontre avec Bertrand Santini !

Les libraires de La Librairie de Provence ont plongé avec délectation dans ses livres et ses univers, et en proposent un joli guide de voyage sur facebook, dont voici un aperçu:

Hugo de la Nuit :  "un roman génial qu'on ne peut lâcher avant la fin !"
Le Yark : "Un conte drôle et sarcastique où (presque) aucun charmant bambin n'a été maltraité"
Jonas, le requin mécanique : "Une super histoire, poétique, drôle et originale à dévorer dès 9 ans"
L'Etrange réveillon : "Un texte touchant d'une poésie troublante ainsi que des illustrations sublimes et dérangeantes"




HUGO DE LA NUIT...

en librairie le 20 avril - commander le livre
Drôle, inquiétant et magique... 
Le nouveau roman de Bertrand Santini !

Extrait
« L’oncle d’Hugo allait presser l’interrupteur de la lampe de chevet lorsque l’enfant le retint par la main.
- Attends… J’avais encore une question à te poser…
- Quoi donc ? sourit son oncle.
- Je me demandais… Tu penses qu'un mort, ça peut se déterrer tout seul ? Son oncle écarquilla les yeux pour souligner l’absurdité de la question.
- « L’enfer est vide. Tous les démons sont parmi nous », dit-il dans un souffle.
- Qu’est-ce que ça veut dire ?
- C’est du Shakespeare et cela signifie que les vivants sont plus à craindre que les morts.
Hugo fronça les sourcils d’un air dubitatif.
- Et sur ce constat d’épouvante, conclut Oscar dans un large sourire, je te souhaite de beaux rêves !
D’un clic, il éteignit la lampe de chevet.
Hugo entendit ses pas s’éloigner dans le noir. 
La porte se referma sans bruit.
Maintenant, la nuit pouvait commencer… »

Le livre
Dans ce nouveau roman, Bertrand Santini allie humour et gravité, tendresse et impertinence. Il y explore la nature des rêves, à travers une intrigue aux ramifications subtiles. À l’instar du jeune héros du livre, le raisonnement du lecteur est chahuté jusqu’aux révélations finales, qui viennent bouleverser nos convictions les plus profondes.
Servi par des dialogues percutants et des scènes parfois burlesques, l’univers baroque d’Hugo de la Nuit nous entraine dans la plus étrange des aventures nocturnes, où Shakespeare ne craint pas d’être cité aux côtés de Scooby-doo !

L'auteur
Bertrand Santini est scénariste et auteur jeunesse.
Chez Grasset-Jeunesse, il a écrit notamment Le Yark et Jonas, le requin mécanique, tous deux en cours d’adaptation au cinéma.
Le désormais célèbre Yark a fait l'objet de plusieurs adaptations théâtrales et a reçu les prix Lirenval, Kilalu, Bernard Versele, et du Touquet. Les droits de traduction ont été vendus en Italie, en Allemagne, en Lituanie, au Brésil, au Mexique, en Turquie, en Corée, en Chine et au Japon, et ceux de Jonas, le requin mécanique en Italie, en Allemagne et en Chine.
Aux éditions Sarbacane, Bertrand Santini a publié Le Journal de Gurty.
☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆ On en parle !!! ☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆
Kosmik : "Ce livre est classé en littérature pour ados, mais franchement, il peut (et devrait) être lu par tous à partir de 12 ans jusqu’à… la tombe. Il ravira les amateurs de science-fiction et de magie dans mon genre (je pense par exemple que les lecteurs d’Harry Potter devraient y trouver largement leur compte) (...) Bertrand Santini a poussé plus loin encore ce qu’il avait initié dans Le Yark… Il sait comme personne mêler l’horreur et le fun, tout en subtilité" • Parlons bouquins, Les lectures d'Agathe : "Le style de l'auteur est génial. À la fois poétique et fluide. Très abordable et vraiment agréable. Les chapitres sont courts, le rythme est soutenu, on n'a pas le temps de s'ennuyer une seule seconde. Je n'avais absolument pas envie de lâcher ma lecture avant d'avoir fini" • Les Lectures de Marinette : "Les idées et l'imagination de l'auteur nous transportent, nous font frissonner, espérer et rêver. Tout comme la plume de Bertrand Santini, l'intrigue est originale. N'hésitez pas à embarquer dans cette histoire où rêve, réalité, humour et d'autres choses plus sombres se volent tour à tour la vedette" • Les Lectures de Val : "J'ai adoré du début à la fin, j'ai dévoré ce roman, pour l'histoire, les personnages, la morale de cette histoire également, j'ai tout aimé. La plume de l'auteur est vraiment  magnifique, il arrive en quelques pages à nous téléporter dans ce cimetière en compagnie d'une bande de fantômes très particuliers mais tellement attachants. Je dis bravo, car au vu du prologue c'était absolument pas gagné pour moi et bien là, je dis chapeau bas, M. Santini, vous avez réussi votre coup je suis subjuguée" • Bob et Jean-Michel : "C’est vraiment bien fichu, on se laisse entraîner dans cette nuit étrange et étonnante, on a les chocottes, on rigole, on frissonne, on danse… Une véritable ambiance gothico-burlesque que cette magnifique couverture toute en dorures ne laisse peut-être pas présager mais qui nous surprend fort agréablement. On en redemande ! " • Suivez le lapin blanc : "Décidément, on n’arrête plus Bertrand Santini ! Après nous avoir fait trembler avec Le Yark (que vous pourrez bientôt retrouver sur grand écran), après nous avoir fait éclater de rire grâce à l’inimitable Gurty, le revoici avec Hugo de la nuit, un roman à vous glacer les sangs… (...) Si vous aimez les histoires de fantômes et de surnaturel, le théâtre et les ambiances baroques (ou si vous avez simplement envie de vous retrouver dans la peau d’un jeune adolescent, frissonnant d’angoisse et de jubilation sous sa couette), Hugo de la nuit est fait pour vous !" • VivreLivre : "Grand grand coup de cœur pour ce roman tragi-comique et caustique aux plusieurs degrés de lecture (...) C'est brillant, réussi, et on en redemande !" • PluiedemOts: "ce conte onirique est délicieux et savoureux. L'auteur nous évade grâce à son imagination débordante. L'histoire est touchante et remplie d'humour sans en faire trop, tout est parfaitement dosé ! Si vous voulez un livre très bien écrit, avec un peu de magie, d'étrangeté et d'onirisme, je vous le conseille amplement, les aventures nocturnes du petit Hugo ne pourront que vous plaire !" Babelio : "il est difficile de le terminer sans se sentir un peu changé, chargé d'une énergie ni totalement lumineuse, ni entièrement obscure, quelque chose d'ambiguë, d'humain, mais quelque chose de puissant qui permet de survivre et de trouver de la beauté dans notre monde. Une perle noire !" NicolasFJ • j'ai une fois de plus été complètement séduite pas l'écriture de l'auteur, il ne prend pas son jeune lectorat pour des benêts à qui il faudrait épargner les mots un peu compliqués. C'est superbement écrit et même en tant qu'adulte, on se régale ! Je suis définitivement amoureuse de la plume et de l'univers de Bertrand Santini. beamag87Coup de cœur de la librairie Les Sandales d'Empédocle (Besançon) : "Un beau récit fantastique, qu'est l'histoire d'Hugo de la nuit, fait de mystère et de magie, où rêve cauchemar et réalité se confondent. A la fois angoissant et plein d'humour, un vrai régal. " Arcanes ouvertes : "Ceux qui ont découvert Bertrand Santini avec le Yark, n’hésitez pas une seule seconde et foncez : vous adorerez Hugo de la nuit de la même façon. Les fans des histoires parfois gores, avec un soupçon d’épouvante saupoudré d’humour irrévérencieux ? Pareil. Et si vous appréciez Neil Gaiman, et notamment Coraline ou L’étrange vie de Nobody Owen, vous retrouverez une ambiance semblable, à quelques éléments près." • Fnac.com : " Bertrand Santini nous introduit dans une société de fantômes pas effrayants pour deux sous, touchants, insouciants et excentriques, comme si la mort était une sorte de retour à l’enfance. Ne déflorons pas davantage l’intrigue et laissons le lecteur découvrir de quelle façon Hugo est confronté à la mort et comment ses nouveaux amis de Dorveille vont l’aider à surmonter les difficultés auxquelles il est confronté." • Phebusa :"je dois dire que j’ai été impressionnée par la complexité de l’intrigue. L’auteur s’amuse avec les éléments fantastiques et nous fait tourner en rond de sorte à ce que l’on ne sache plus distinguer le rêve de la réalité. Je n’ai pas pu lâcher ce livre jusqu’à en connaître tous ses secrets, d’autant plus que l’écriture est fluide et poétique." • Librairie La Soupe de l'Espace (Hyères) : "Bien sûr que vous connaissez Bertrand ! Le Yark : c’est lui ! Gurty : c’est lui ! Jonas, le requin mécanique : toujours lui !… En Angleterre, il y a la plume détonante de Roahl Dahl, en France la plume décoiffante de Bertrand Santini !" • Les Chroniques de Madoka : "Un excellent récit qui nous entraîne dans un monde fantastique passionnant"Méli-mélo de livres : "sous couvert d'hilarité, l'auteur réussit aussi le pari de la gravité : une belle réflexion sur la vie après la mort, sur l'importance de vivre sa vie avant qu'il ne soit trop tard, sur l'incroyable ténacité des secrets qui arrivent toujours à se frayer un chemin dans notre inconscient. Un très, très bon moment de lecture déjanté et baroque ! Ne vous en privez pas !"  • Au fil des pages de Nath : "une parfaite réussite" Les chroniques de l'imaginaire : "Autant être clair, ce conte fantastique est un véritable enchantement pour l'esprit, et ce autant pour les adolescents que pour leurs parents... Le contenu de ce livre de Bertrand Santini est riche, très riche, et ne manquera pas de questionner et de lancer les débats endiablés, entre la religion, la philosophie, la vie après la mort... Au premier regard, cela pourrait sembler peut-être un peu morbide, mais quelle erreur !" • Histoire de critiquer : "Une ambiance façon les Noces funèbres de Tim Burton. On rit et on a peur. Le mélange fonctionne très bien" • Le choix de Sofie : "Le style de Bertrand Santini mène cette histoire avec brio, il nous parle de sujets lourds de sens avec poésie, simplicité, humour" • A lire au pays des merveilles : "Entre rêve, réalité, cauchemar, un roman surprenant, très original, complètement adapté, que j'ai dévoré et vraiment adoré ! Une fois embarqué, on ne peut plus s'arrêter..." • Le souffle des mots (chaîne Youtube, 7'50 minutes) • I believe in pixie : "J'ai adoré le temps que j'ai passé à lire ce conte. J'ai voyagé et surtout bien rigolé. L'histoire est envoûtante mais aussi surprenante, il y a pas mal de rebondissements et je ne les ai pas vu venir !" • Phebusa (chaîne Youtube) • La Bibliothèque de Noukette : "ENCORE ! J’en veux ENCORE…!! Lu d’une traite, Hugo de la nuit va devenir ma nouvelle botte secrète pour faire tomber dans la marmite de la bonne – très bonne – littérature jeunesse tous ces élèves qui disent ne pas savoir quoi lire tout en espérant secrètement croiser la route de ce roman « différent » qui comblera leur imaginaire…" • D'une berge à l'autre : "Il n’épargne pas ses jeunes lecteurs, c’est une marque de respect je trouve. La marque d’un auteur à part dont chaque nouveau livre démontre une capacité de renouvellement sidérante. Un auteur dont l’écriture me touche particulièrement et qu’il serait scandaleux de ne pas découvrir au plus vite, j’espère que le message est passé." • Bar à BD :"Je m’appelle Pierre et j’ai 12 ans. J’ai lu tous les livres de Bertrand Santini et celui-là est sans doute le meilleur…." "ce livre est un régal, pour petits (enfin petits, plus complètement !) et grands :-p à découvrir ABSOLUMENT ! (Framboise)" • Vivrelivre : "C'est brillant, réussi, jubilatoire et on en redemande !" • Ricochet : "de l'humour, des surprises, de la gravité, un secret de famille, de l'écologie donc, et un narrateur externe qui sait prendre son temps, doser rebondissements et moments plus sentimentaux…" • Super libraire (vidéo Youtube) : "Ce livre est un mélange bizarre entre du très bon Tim Burton, une brassée de Cyrano de Bergerac, un soupçon de Marcel Pagnol et un côté très Roald Dahl" •